Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > Société, Culture, Environnement > "Vaccin" génique : sommes-nous prêts à sacrifier des enfants et des ados pour (...)

"Vaccin" génique : sommes-nous prêts à sacrifier des enfants et des ados pour rien ?

Restons lucides et critiques

vendredi 11 juin 2021 par Jean-Dominique Michel

Cela fait plus de quinze mois maintenant que la situation est grave.
Imposer à l’échelle mondiale des confinements dont aucune science sérieuse n’a jamais démontré la moindre utilité ; mettre en échec une abondance d’options de traitement précoce qui auraient pu aisément éviter trois quarts des pertes ; et imposer toujours à la même échelle une expérimentation génique hyper-risquée qui pourrait (de l’avis de nombre des meilleurs spécialistes) provoquer une hécatombe sanitaire est plus que délirant, c’est même sans aucun doute à ce stade criminel.

La question du "vaccin" elle-même est un pur scandale : après avoir clamé depuis le début que cette stratégie représentait notre "seule option" (tout en mettant soigneusement en échec toutes les autres) voilà que nos "autorités", sur la base d’abstracts produits par des laboratoires aux casiers judiciaires à faire pâlir d’envie ceux d’Al Capone ou Pablo Escobar et refusant de donner accès aux données de leurs études (!) promeuvent maintenant la "vaccination" de jeunes gens à partir de douze ans alors que le Covid ne représente absolument aucun risque pour cette population en bonne santé. De nombreux experts alertent désormais sur l’aberration de généraliser la "vaccination" aux jeunes du fait de cette balance risques-bénéfices clairement défavorable.

Et alors que les effets indésirables, bien plus nombreux et bien plus graves que prévus, assurent hélas que cette "vaccination" causera des atteintes irréversibles et des décès parmi les jeunes vaccinés.

Je commence en tant qu’expert en santé publique à m’habituer au fait que rien ne tienne plus des règles éthiques et principes fondamentaux face à l’avidité d’une industrie qui affiche un "mépris répugnant pour la vie humaine" (selon l’expression du Pr Goetzsche) et la propagande politico-médiatique hystérique qui la sert.

Mais les étapes que nous franchissons sont de plus en plus iniques et dangereuses. Dans le texte qui suit, le Dr Eric Ménat donne les éléments documentant pourquoi l’extension de l’expérimentation génique en cours aux jeunes et bientôt (n’en doutons pas étant donné la furie des acteurs impliqués) aux enfants reviendra à sacrifier des jeunes vies sur l’autel de la corruption et du profit.

L’auteur remercie le Dr Ménat de son aimable autorisation à reproduire son texte ici. Les lecteurs y trouveront ce que la presse et les gouvernants leur cachent avec acharnement sur une dérive d’une gravité, en effet, sans précédent...

Lire Ici : https://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2021/06/04/vaccin-genique-sommes-nous-prets-a-sacrifier-des-enfants-et-315669.html

4 juin 2021.


Voir en ligne : https://jdmichel.blog.tdg.ch/archiv...

   

Messages

  • 1. "Vaccin" génique : sommes-nous prêts à sacrifier des enfants et des ados pour rien ?
    11 juin, 17:29 - par RICHARD PALAO


    J’ ai 74 balais mais J’ ai du vivre sur une autre planète car je ne me suis pas rendu compte que pour reprendre l’ expression de l’auteur nous avons sacrifié depuis des décennies des millions d’ adolescents en leur imposant les vaccins contre la rougeole les oreillons et la rubéolé qui sont des vaccins ARNM comme ceux contre la COVID
    Selon l auteur qui se présente comme un spécialiste , le confinement et la vaccination sont inutiles et inefficaces alors que la CHINE, CUBA, le VIET NAM et la COREE du SUD viennent de démontrer le contraire
    Il est exact que les labos privés profitent de leur quasi monopole pour s’ enrichir , la solution ne consiste donc pas à ne pas vacciner mais à nationaliser les labos pour les insérer dans un grand pôle de santé public.
    Chacun a le droit d’avoir une opinion sur le sujet , mais critiquer avec des arguments discutables sans rien proposer pour lutter au niveau mondiale contre la pandémie est pour le moins incohérent .

  • 2. "Vaccin" génique : sommes-nous prêts à sacrifier des enfants et des ados pour rien ?
    11 juin, 18:24 - par RICHARD PALAO


    J ai vérifié qui était le docteur Éric MENAT dont l’ auteur de la contribution nous communique un texte en lien : il est médecin homépate , phitothérapeute et nutritionniste , ce qui ne lui donne pas de compétence particulière dans le domaine des vaccins et de l’épimédiologie , à la lecture de son texte je constate qu’il fait comme moi , le néophyte , il va piocher ici et là des points de vue dans diverses études sans qu’ aucune ne soit plus fiable que d’autres , la vérité est que cette pandémie en apprend a tout le monde tous les jours y compris aux plus éminents spécialistes et il faut donc se méfier de ceux qui prétendent sans le démontrer qu’ ils détiennent la vérité .

  • 3. "Vaccin" génique : sommes-nous prêts à sacrifier des enfants et des ados pour rien ?
    12 juin, 09:48 - par Jean Penichon


    Merci Richard pour tes commentaires très souvent pertinents.
    Concernant les vaccins, j’ai cru comprendre que les vaccins russes, chinois et cubain étaient de VRAI vaccins à la manière "pasteurienne". Moi je veux bien être vacciné avec ceux là !
    Tous les autres sont davantage des "médicaments" plutôt que des vaccins proprement dit, à base d’ARN manipulé dont on ne connaît pas à long terme la dangerosité.
    Je ne suis absolument pas à priori contre les vaccins, au contraire, mais je trouve surprenant qu’un produit tout juste mis au point et à peine tester (dans les règles habituelles) soit si rapidement administré et accepté. Où sont passées les études cliniques de phase 1, puis 2 et 3, permettant d’en vérifier l’innocuité ?
    Et je sais parfaitement que "chercher à comprendre, c’est commencer à désobéir".
    Ce n’est pas à toi que je vais l’apprendre...

    Tu as certainement raison concernant le docteur Eric Menat, mais je reste persuadé que l’on ne doit pas accepter, sans rien dire, de se laisser manipulé par l’industrie pharmaceutique via nos dirigeant compradores...

    Fraternellement.

  • 4. "Vaccin" génique : sommes-nous prêts à sacrifier des enfants et des ados pour rien ?
    12 juin, 18:10 - par RICHARD PALAO


    Tout à fait d accord avec toi JEAN j ai d ailleurs il y a quelque temps écrit sur notre site pour protester contre le fait que l on nous impose les vaccins ARNM et que le pouvoir refuse l’ ouverture du marché aux vaccins plus classiques , chinois , russes ou cubains , ce qui constitue une atteinte au libre choix des patients et des praticiens pourtant inscrit dans notre code de santé publique . Effectivement l’ appellation "vaccin" est usurpé car personne ne peut affirmer que les vaccinés ne demeurent pas des contaminants potentiels et ne seront pas de nouveau contaminés , mais à ce jour il n, existe aucune autre possibilté de se protéger du mieux possible , je suis donc en opposition avec ceux qui sans le démontrer affirment que les masques , le confinement et les vaccins ne servent a rien sans proposer une autre alternative dont l efficacité a été prouvée scientifiquement
    Fraternité et amitiés

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?